Des affiches de cinéma de plus en plus photoshopées ?

Posted: 23 avril 2016-Likes: 0-Comments: 0-Categories: Ciné - TV
You are here: ...
Home / Des affiches de cinéma de plus en plus photoshopées ? / Ciné - TV / Des affiches de cinéma de plus en plus photoshopées ?

Les affiches de cinéma sont de plus en plus photoshopées. Quoi vous en doutiez ? Rooo, ce que vous êtes naïfs. Si lorsque l’on voit une affiche en particulier, cela ne nous choque plus, cela devient beaucoup plus strange (et même drôle quand on en colle plusieurs côte à côte). Je suis tombé un peu par hasard sur le site Masdigbord, et il faut avouer que certains passent complètement la ligne jaune !

Le cas à charge Nicolas Cage

Par exemple, si vous prenez le cas « Nicolas Cage ». Bon déjà, avec lui on a déjà dépassé la ligne jaune, et même la rouge… Bref, à chaque affiche il change de tête, à tel point qu’il est presque plus jeune sur l’affiche de Bangok Dangerous que sur celle de Snake Eyes. Troublant… Même entre deux films on a l’impression de ne pas avoir à faire au même acteur.

Masdigbord - Nicolas Cage
Source  : MASDIGBORD : SÉLECTION DES AFFICHES DE CINÉMA ULTRA PHOTOSHOPÉES

Une pratique au final très répandue

Finalement, il es devenue monnaie courante de recourir à Photoshop pour rajeunir les stars, notamment avec la multiplication des reboots. Cela touche à la fois les films et certains acteurs qui ne veulent pas vieillir mais surtout des producteurs qui ne souhaitent pas voir les acteurs devenir Sénior. C’est sûr un Expendables avec des acteurs soixantenaires en train de traquer les bad guys en déambulateurs, c’est moins punchy.

La nouvelle fontaine de Lazare

Avant, les acteurs et leurs rôles évoluaient avec le temps. Les films de Sir Sean Connery ont changé avec lui et son âge. Depuis Zardoz, James Bond ou Outland jusqu’à Rock (tiens revoila notre pote Nicolas), LXG ou A la rencontre de Forrester, l’image a suivi l’acteur. Le recours à Photoshop a donc été limité pour préserver le caractère authentique du personnage. Aujourd’hui les acteurs restent majoritairement enfermés dans un type de rôle en particulier et si les spectateurs ne l’y retrouvent pas ils n’adhèrent pas. Par exemple : Bruce Willis reste identifié comme l’action guy entre 30 et 40 piges des Die Hard. Vous avez entendu parler des films où ils n’incarne pas ce type de rôle ? Je citerai par exemple l’excellent Moonrise Kingdom ou le dérangeant Vice où son jeu est plus nuancé, et son jeu plus fidèle à son âge. Mais non, les seuls titres qui vont vous venir en tête seront sûrement Expendables, GI Joe ou Sin City…. cqfd…

 

Vivement des acteurs 100% numériques qui ne vieilliront plus 😉

Prev / Next Post

Add comment